Sebastian Barry

  • Bien qu'il s'agisse d'une histoire à part entière, nous retrouvons Winona Cole, la jeune orpheline indienne lakota du roman Des jours sans fin, et sa vie dans la petite ville de Paris, Tennessee, quelques années après la guerre de Sécession.
    Winona grandit au sein d'un foyer peu ordinaire, dans une ferme à l'ouest du Tennessee, élevée par John Cole, son père adoptif, et son compagnon d'armes, Thomas McNulty. Cette drôle de petite famille tente de joindre les deux bouts dans la ferme de Lige Magan avec l'aide de deux esclaves affranchis, Tennyson Bouguereau et sa soeur Rosalee. Ils s'efforcent de garder à distance la brutalité du monde et leurs souvenirs du passé. Mais l'État du Tennessee est toujours déchiré par le cruel héritage de la guerre civile, et quand Winona puis Tennyson sont violemment attaqués par des inconnus, le colonel Purton décide de rassembler la population pour les disperser.
    Magnifiquement écrit, vibrant de l'esprit impérieux d'une jeune fille au seuil de l'âge adulte, Des milliers de lunes est un roman sur l'identité et la mémoire, une sublime histoire d'amour et de rédemption.

  • Des jours sans fin

    Sebastian Barry

    Dans les années 1850, chassé de son pays d'origine par la Grande Famine, Thomas McNulty, un jeune émigré irlandais, vient tenter sa chance en Amérique. Il rencontre John Cole, qui devient l'ami et l'amour de sa vie. Tour à tour Thomas et John vont combattre les Indiens des grandes plaines de l'Ouest, se travestir en femmes pour des spectacles, et s'engager du côté de l'Union dans la guerre de Sécession. La violence de la guerre les rattrape. Faits prisonniers, malades et affamés, livrés à une peur abjecte, ils sont finalement relâchés à la fin de la guerre.
    Ils retrouvent leur maison et Winona, leur fille adoptive sioux bienaimée.
    De plus en plus, Thomas adopte l'identité féminine créée pour leurs spectacles, et le trio prend les traits d'une famille traditionnelle.
    Jusqu'au jour où, pour sauver sa famille, Thomas commet un crime de guerre et risque la peine de mort.

  • Le testament caché

    Sebastian Barry

    Roseanne McNulty a cent ans ou, du moins, c'est ce qu'elle croit.
    Elle a passé plus de la moitié de sa vie dans l'institution psychiatrique de Roscommon, où elle écrit en cachette l'histoire de sa jeunesse, lorsqu'elle était encore belle et aimée. I'hôpital est sur le point d'être détruit, et le docteur Grene, son psychiatre, doit évaluer si Roseanne est apte ou non à réintégrer la société. Pour cela, il devra apprendre à la connaître, et revenir sur les raisons obscures de son internement.
    Au fil de leurs entretiens, et à travers la lecture de leurs journaux respectifs, le lecteur est plongé au coeur de l'histoire secrète de Roseanne, dont il découvrira les terribles intrications avec celle de l'Irlande. À travers le sort tragique de Roseanne et la figure odieuse d'un prêtre zélé, le père Gaunt, Sebastian Barry livre ici dans un style lumineux un roman mystérieux et entêtant.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Du côté de Canaan

    Sebastian Barry

    Obligée autrefois de fuir l'Irlande et les siens avec son fiancé pour de mystérieuses raisons, Lilly Bere, à quatre-vingt-neuf ans, revit le chemin parcouru depuis son arrivée dans le Nouveau Monde - le "côté de Canaan" - au rythme des hommes de sa vie. D'une traversée clandestine à leur installation précaire à Chicago, le jeune couple n'aspire qu'à une vie normale. Mais c'est sans compter avec la menace sourde qui pèse sur eux, et qui va pousser Lilly, désormais seule au monde, à s'enfuir à Cleveland. Devenue employée de maison grâce à son amie Cassie, elle y est témoin des injustices et du racisme de la société américaine. Quand elle rencontre le séduisant et énigmatique Joe, elle croit enfin toucher le bonheur du doigt - jusqu'à une explosion pendant laquelle Joe disparaît... Ce n'est là qu'un des nombreux mystères de la vie de Lilly, racontée comme un thriller, et imprégnée d'une infinie douceur.

    Ajouter au panier
    En stock
  • A THOUSAND MOONS

    Sebastian Barry

    From the Costa Book of the Year-winning author of Days Without End Even when you come out of bloodshed and disaster in the end you have got to learn to live. Winona is a young Lakota orphan adopted by former soldiers Thomas McNulty and John Cole. Living with Thomas and John on the farm they work in 1870s Tennessee, she is educated and loved, forging a life for herself beyond the violence and dispossession of her past. But the fragile harmony of her unlikely family unit, in the aftermath of the Civil War, is soon threatened by a further traumatic event, one which Winona struggles to confront, let alone understand. Told in Sebastian Barry''s rare and masterly prose, A Thousand Moons is a powerful, moving study of one woman''s journey, of her determination to write her own future, and of the enduring human capacity for love. ''Nobody writes like, nobody takes lyrical risks like, nobody pushes the language, and the heart, and the two together, quite like Sebastian Barry does.'' ALI SMITH

  • Days Without End

    Sebastian Barry

    WINNER OF 2016 COSTA BOOK OF THE YEAR 'Pitch-perfect, the outstanding novel of the year so far.' Robert McCrum, Observer 'More wrenching and beautiful than anything I've read in a long time.' Aravind Adiga, Guardian Books of the Year After signing up for the US army in the 1850s, barely seventeen, Thomas McNulty and his brother-in-arms, John Cole, fight in the Indian Wars and the Civil War. Having both fled terrible hardships, their days are now vivid and filled with wonder, despite the horrors they both see and are complicit in. But when a young Indian girl crosses their path, Thomas and John must decide on the best way of life for them all in the face of dangerous odds.

  • Extrait :
    On avait pas grand-chose comme vie peut-être, mais c'était une vie de Dublin, et chaque vie de Dublin est une vie qui mérite d'être vécue, j'vous assure. On aurait pu être comme ces couples qui ont traversé vents et marées, à se battre contre le monde. C'est ça, le secret. Se battre contre le monde, mais pas l'un contre l'autre. Savez ? C'est la règle d'or. Si tu t'y tiens pas, ton avenir est foutu. T'es mort. Terminé.

  • L'Irlandais Jack McNulty est un « homme provisoire» comme l'ont été ses missions avec l'armée britannique durant la Seconde Guerre mondiale. En 1957, installé à Accra, il décide de rédiger l'histoire de sa vie. Il a le sentiment de ne pas pouvoir faire un pas ni même prendre une respiration de plus, sans ressasser tout ce qui a pu lui arriver.
    Jack est un homme ordinaire, aussi héroïque qu'insignifiant, qui a été le témoin de choses extraordinaires. Il a travaillé et erré à travers le monde, tour à tour soldat, ingénieur, observateur de l'ONU, afin de sans cesse s'améliorer comme il l'a toujours souhaité. Son mariage est aussi étrange que tumultueux. Dans les années 20, il épouse la plus belle fille de Sligo, Mai Kirwan, qui possède un esprit fragile bien que terrifiant, mais elle finira par lui glisser entre les doigts.
    Avec le portrait déchirant de la vie d'un homme, de ses démons et de son amour perdu, L'Homme provisoire raconte comment Jack tente de se libérer des réalités violentes du passé et finalement de lui-même.
    L'amour est le sujet principal de ce roman de Sebastian Barry qui, sans pour autant abandonner les thèmes qui lui sont chers (comment l'histoire individuelle se mêle t-elle à l'Histoire), dit le désarroi d'un homme qui par manque de discernement, de courage peut-être, passe à côté de la femme qui hante sa vie.

  • Willie Dunne est le fils d'un policier dublinois. Un garçon sensible, doté d'une voix d'exception. Pas assez grand pour marcher sur les traces de son père comme policier, il s'engage comme volontaire pour combattre dansles tranchées, malgré l'amour infini qui le lie à une jeune fille avec laquelle il désire plus que tout se marier. De la bataille de la Somme jusqu'à la fin de la guerre, ou presque, il assiste à d'horribles combats. La guerre, dès lors, le façonne. Mais elle lui réserve également une surprise.

  • Jack McNulty is a 'temporary gentleman', an Irishman whose commission in the British army in the Second World War was never permanent. In 1957, sitting in his lodgings in Accra, he urgently sets out to write his story. He feels he cannot take one step further, or even hardly a breath, without looking back at all that has befallen him. He is an ordinary man, both petty and heroic, but he has seen extraordinary things. He has worked and wandered around the world - as a soldier, an engineer, a UN observer - trying to follow his childhood ambition to better himself. And he has had a strange and tumultuous marriage. Mai Kirwan was a great beauty of Sligo in the 1920s, a vivid mind, but an elusive and mysterious figure too. Jack married her, and shared his life with her, but in time she slipped from his grasp. A heart-breaking portrait of one man's life - of his demons and his lost love - The Temporary Gentleman is, ultimately, a novel about Jack's last bid for freedom, from the savage realities of the past and from himself.

  • The story then goes back to the moment she was forced to flee Dublin, at the end of the First World War, and follows her life through into the new world of America, a world filled with both hope and danger.

  • À la fin des années 50, Annie Dunne et sa cousine Sarah vivent et travaillent dans une petite ferme de la région de Wicklow dans le sud reculé de l'Irlande. Les deux femmes, déjà âgées, se sont accomodées à leur solitude lorsque le neveu d'Annie et sa femme décident de partir de Londres pour trouver du travail en leur laissant leurs deux enfants, un petit garçon et sa grande soeur, pour passer l'été.
    L'arrivée des enfants va bouleverser le tranquille équilibre qu'elles s'étaient créé. Annie est, malgré elle, poussée vers la dernière niche de sûreté dans le monde, l'univers de l'innocence enfantine.
    Dans Annie Dunne, Sebastian Barry raconte avec poésie le monde de l'enfance et de l'innocence. Ses personnages, aux caractères singuliers, révèlent les contradictions de l'âge adulte, les doutes, la honte à l'opposé de la candeur et de la simplicité enfantines. Entre vérité, amour et mensonges, les personnages se débattent pour trouver leur salut.
    Beaucoup de lyrisme se dégage de ce texte poignant.

  • Deux frères célibataires, sexagénaires : Mick et Josey. Ce dernier est simple d'esprit. Ils vivent en retraités dans une ferme isolée du côté de Cork. Leurs conversations quotidiennes, au plus près des réalités de la vie campagnarde et du temps qu'il fait, roulent sur le passé et le présent. Leurs parents morts interviennent à leur tour sur scène avec eux. Un défilé un peu chaotique de fantasmes et de réalité lourde.

  • Nearing her one-hundredth birthday, Roseanne McNulty faces an uncertain future, as the Roscommon Regional Mental hospital where she's spent the best part of her adult life prepares for closure. Over the weeks leading up to this upheaval, she talks often with her psychiatrist Dr Grene, and their relationship intensifies and complicates. Told through their respective journals, the story that emerges is at once shocking and deeply beautiful. Refracted through the haze of memory and retelling, Roseanne's story becomes an alternative, secret history of Ireland's changing character and the story of a life blighted by terrible mistreatment and ignorance, and yet marked still by love and passion and hope

  • Anglais A Long Long Way

    Sebastian Barry

  • 'As they used to say in Ireland, the devil only comes into good things.'Narrated by Lilly Bere, On Canaan's Side opens as she mourns the loss of her grandson, Bill. The story then goes back to the moment she was forced to flee Dublin, at the end of the First World War, and follows her life through into the new world of America, a world filled with both hope and danger.At once epic and intimate, Lilly's narrative unfurls as she tries to make sense of the sorrows and troubles of her life and of the people whose lives she has touched. Spanning nearly seven decades, it is a novel of memory, war, family-ties and love, which once again displays Sebastian Barry's exquisite prose and gift for storytelling.

empty