François Garde

  • Marcher à Kerguelen Nouv.

    L'île française de Kerguelen, aux confins des cinquantièmes hurlants, déserte, grande comme la Corse. Son relief rugueux - volcan éteint, tables de basalte, dôme glaciaire, vallées abruptes, lacs allongés, plages de sable noir - qu'aucun sentier ne parcourt. Son climat froid, constamment venteux, pluvieux. Sa faune exceptionnelle et paisible - manchots, éléphants de mer, otaries, albatros, dauphins... Quatre hommes avec vingt-cinq kilos sur le dos. Vingt-cinq jours de marche. Un récit hors normes.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Au milieu du XIXe siècle, Narcisse Pelletier, un jeune matelot français, est abandonné sur une plage d'Australie. Dix-sept ans plus tard, un navire anglais le retrouve par hasard : il vit nu, tatoué, sait chasser et pêcher à la manière de la tribu qui l'a recueilli. Il a perdu l'usage de la langue française et oublié son nom.
    Que s'est-il passé pendant ces dix-sept années? C'est l'énigme à laquelle se heurte Octave de Vallombrun, l'homme providentiel qui recueille à Sydney celui qu'on surnomme désormais le «sauvage blanc».

    Inspiré d'une histoire vraie, Ce qu'il advint du sauvage blanc a été récompensé par huit prix littéraires, dont le Goncourt du premier roman 2012.

    Ajouter au panier
    En stock
  • « Descendre de l'avion tout fripé d'un long voyage. Admirer des palmiers bercés par la nuit tropicale. Ôter son pull. Régler sa montre sur un nouveau fuseau horaire. Se laisser cueillir par un mélange de senteurs iodées et sucrées. Entendre des rires, des appels, des pleurs, des embrassades. Errer dans une aérogare moderne, climatisée, étonnamment banale.
    Bienvenue outre-mer. » En seize chapitres thématiques (Partir, Marcher, Prier, Manger etc.), François Garde raconte la richesse et la multiplicité de l'outre-mer, où il a vécu pendant plusieurs années. Un texte qui invite au voyage autant qu'à la réflexion.

  • Lénine à Chamonix

    François Garde

    • Guerin
    • 9 Juillet 2020

    Un jour de l'été 1903, un agitateur russe débarque à Chamonix, filé par un agent de la police secrète du tsar. Qu'a dit le jeune Lénine à son hôte chamoniard pour le convaincre de vendre ses emprunts russes avant la révolution annoncée?? Dans Lénine à Chamonix, François Garde se glisse dans ce «? clignement d'oeil?» de l'histoire et déploie son récit avec la jubilation que procure la liberté littéraire. Ses dix autres «?nouvelles de montagne » se déroulent de nos jours et croquent avec acuité et gourmandise des personnages, des attitudes mentales, des métiers... et mille manières d'habiter le monde là où les hauteurs (parfois fantastiques) imposent leur loi.

  • L'effroi

    François Garde

    Quand, un soir de première à l'Opéra Garnier, Louis Craon, chef d'orchestre de renommée internationale, fait le salut nazi, la stupeur est si grande que personne ne bouge dans la fosse, ni dans la salle. Personne, sauf un altiste, Sébastien Armant, qui le premier se lève et tourne le dos au chef.
    En quelques secondes, ce geste spontané et presque involontaire, immédiatement relayé par les médias, transforme Sébastien Armant en héros. Dès le lendemain, toutes les rédactions s'arrachent «l'homme qui a dit non». Le musicien jusqu'ici inconnu se laisse emporter dans un tourbillon de sollicitations incessantes, jusqu'au moment où un mystérieux groupe extrémiste revendiquant le geste de Craon le prend pour cible.
    Récit au jour le jour d'une existence qui bascule, L'effroi pose de manière originale la question de l'obéissance et de l'héroïsme ordinaires.

  • On peut penser son village, son pays, son continent dans les limites de leurs horizons respectifs. Qui veut penser la planète doit aussi se tourner vers les pôles.

    Les pôles définissent l'axe de rotation de notre planète. Nous découvrons aujourd'hui qu'en prêtant attention à ces zones extrêmes et remarquables, au-delà de la curiosité et de l'émerveillement ébahi qu'elles nous inspirent, nous nous exposons à des questionnements inédits et mesurons l'étendue de nos responsabilités.
    Grand arpenteur des paysages polaires, le romancier François Garde, qui fut administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises (2000-2005), tire de sa connaissance intime des extrémités boréales et australes, et de son plaisir à la faire partager, une juste vision de ce que ces espaces sont aussi devenus pour nous : une source d'inquiétude, une raison d'agir et le marqueur de notre destinée. Mais si les pôles ont leur géopolitique, indissociable de l'évolution globale de nos sociétés et du gouvernement du monde, ils ont aussi leur morale, faite d'obstination et de patience, d'humilité et de solidarité. C'est au nom de celle-ci que François Garde intervient dans le débat.

  • Dans le bureau de feu Thomas Colbert, un magnat du commerce maritime, Philippe Zafar, le jeune préposé au classement des archives, découvre un bref texte manuscrit, fort compromettant pour celui qui sen avérerait lauteur.
    Aveux déguisés du défunt? Exercice littéraire sans conséquence? Philippe Zafar se lance dans une enquete qui va vite prendre une dimension ´r laquelle rien ne l'avait préparé.
    On retrouve dans ce roman daventures, déployé sur un siccle et trois continents de lAmérique du Nord aux tropiques , lécriture vive et talentueuse de François Garde dont le précédent livre, Ce quil advint du sauvage blanc, a été récompensé par huit prix littéraires, parmi lesquels le prix Goncourt du premier roman.

  • « Vous, roi de Naples ? Le titre dont vous vous parez n'existe pas. Le droit de conquête est réservé aux princes. Un aventurier ne saurait s'en prévaloir. Vous n'êtes... rien, Monsieur. » En 1815, Joachim Murat tente de reconquérir le trône de Naples, qu'il vient de perdre après six ans de règne. L'ascension de ce fils d'un aubergiste du Quercy, devenu général de la Révolution, puis maréchal d'Empire n'avait jusque-là jamais connu d'autres limites que la volonté de Napoléon. Le destin de celui que Caroline Bonaparte avait choisi pour époux s'arrête soudain brutalement. Capturé, jeté en prison, il est exécuté le 13 octobre 1815.
    Roi par effraction raconte la trajectoire d'un homme devenu roi en forçant les portes de l'Histoire.

  • Ni récit de voyage ni traité scientifique, ce livre part sur les traces d'une des plus fascinantes créatures du règne animal, la baleine. François Garde a choisi de mener son enquête le nez au vent, débusquant dans les recoins les plus inattendus de notre planète et de notre culture histoires, souvenirs, paysages, qu'il a tissés ensemble pour former une sorte d'épopée. On découvrira ou redécouvrira ici la baleine des livres : Jonas , Moby Dick , Pinocchio . La baleine des baleiniers : chasses héroïques, usines baleinières à l'abandon, gestes oubliés. Les secrets de la place de la Baleine à Lyon ou de la rivière de la Baleine au Québec. Les baleines des images publicitaires, les baleines en peluche, les baleines de musée et tant d'autres traces énigmatiques ou familières, monumentales ou presque invisibles des rencontres entre l'homme et la baleine. Animé tout du long par la curiosité insatiable et l'inventivité narrative de François Garde, La baleine dans tous ses états est un livre méditatif et ironique, burlesque et profond, poétique et érudit.

  • 1843 : Narcisse Pelletier, un jeune marin français, est abandonné sur une plage d'Australie. Recueilli par une tribu aborigène, il adopte leurs coutumes et oublie peu à peu qui il est et d'où il vient. Dix-sept ans plus tard, il est retrouvé et ramené en ville. Un géographe tente alors de percer le mystère de cet être fascinant, que l'on nomme désormais « le sauvage blanc ».
    Inspiré d'une histoire vraie, l'étonnant parcours de Narcisse Pelletier est l'occasion d'interroger notre rapport à l'autre, mais aussi nos conceptions de la différence, de l'identité, de la sauvagerie et de la civilisation.

    Dossier pédagogique de Elsa Rouvière.

  • Les institutions de la Nouvelle-Calédonie, fixées pour l'essentiel, conformément à l'accord de Nouméa du 5 Mai 1998, par la loi organique du 19 mars 1999, sont profondément originales et parfois même en rupture avec les traditions les mieux établies du droit français. Ce livre tente non seulement d'expliquer la nouvelle donne institutionnelle, mais aussi de montrer de quelle dialectique elle résulte.

  • Paul-emile victor

    François Garde

    Il fut l'un de nos derniers explorateurs. Au lendemain de la guerre, il suscite la volonté politique de la France d'être présente en Antarctique et, pendant trente ans, dirige les expéditions polaires en terre Adélie. Il ne passe cependant aucun hivernage au pole Sud, et lorsqu'il revient à Paris, il mobilise tous ses talents pour faire partager son rêve et trouver les moyens de mettre en oeuvre un programme scientifique sur cette autre planète qu'est le continent blanc. Toujours en quête de nouveaux horizons, il se lance dès le début des années 1960 dans la défense de l'environnement, déplorant la «bêtise» des gouvernements et des individus qui font passer leurs intérêts immédiats avant l'intérêt général de la planète. En 1977, au faîte de sa popularité, il se retire à Bora Bora, où il devient Mata Uira, «Yeux étincelants». Il continue à plaider en faveur de la France antarctique, tout en se souciant d'entretenir sa légende dorée. Il meurt en Polynésie en 1995.

  • A perte de vue la mer gelee Nouv.

empty