SEX & DRUGS & ROCK'n'ROLL are very good indeed !

  • Will marche dans Clapham Road. Il doit absolument se procurer sa dose quotidienne d'héroïne avant d'aller travailler. Et il n'a que 57 pence en poche. Nous sommes à Londres, le 6 mai 1986.

    Ainsi commence cet extraordinaire récit autobiographique, qui relate cinq moments clés de la vie de son auteur. Car Will, c'est Will Self, éternel enfant terrible d'une littérature britannique qu'il ne cesse de perturber depuis son premier roman, Vice-Versa, jusqu'à sa trilogie «?moderniste?», Parapluie, Requin, Phone.

    Qu'est-ce qui pousse cet écrivain, l'un des plus doués de sa génération, à revisiter sa jeunesse?? La nostalgie?? Certainement pas. La honte d'avoir été un junky?? C'est peu probable. À l'instar de Joyce écrivant l'admirable Portrait de l'artiste en jeune homme, Will Self revient à la source même de son oeuvre : la crise existentielle d'où jailliront plus tard des romans pleins d'une énergie sauvage.

    Brillant, comique, émouvant, ce livre est un feu d'artifice littéraire unique en son genre.

  • Ludlow Washington est né différent, aveugle. Abandonné à cinq ans aux mauvais traitements d'une institution, il endure les brimades jusqu'à ce que ses prodigieux talents de musicien lui offrent un ticket d'entrée dans le monde. Un monde auquel il n'est pas préparé, et où il doit apprendre la vie à tâtons. Il devient dès lors la propriété de Bud Rodney, le chef d'un orchestre qui se produit au Café Boone, à New Marsails, une petite ville du Sud.
    Bientôt lassé par le répertoire limité et suranné de Rodney, Luddy emboîte le pas aux pionniers du Jazz et part à la conquête de la scène new-yorkaise, où il invente un nouveau son et devient vite une icône de l'avant-garde de Harlem. Mais la musique ne suffit plus à adoucir ses démons intimes. Désorienté par la mémoire de son enfance volée, meurtri par les trahisons amoureuses, Ludlow est hanté au point de vaciller.

  • Cookie, le retour ! Nouvel opus des incroyables récits autobiographiques de Cookie Mueller, après Traversée en eau claire dans une piscine peinte en noir paru il y a deux ans. Touche-à-tout de génie, icône de l'underground new-yorkais des années 70 et 80, elle évoque pêle-mêle souvenirs et amis : petits boulots improbables, voyage épique au fond de la jungle jamaïcaine, séance de tatouage collective sur la plage de Provincetown, portraits intimes de Jean-Michel Basquiat ou de Divine, visite mélancolique d'un musée de cire miteux à Coney Island...
    Conteuse géniale, à la fois nature et trash, Cookie écrit comme elle a vécu, avec une liberté et une insouciance qui sont la marque d'une époque révolue, celle de la génération fauchée par le sida.

    Ajouter au panier
    En stock
  • Cookie Mueller n'aura eu de cesse de consumer sa vie. Elle était une enfant sauvage, une alchimiste, une bombe à retardement. Cette vie incroyable, les délectables anecdotes qu'elle racontait à ses proches, tous ses amis insistaient pour qu'elle les écrive. C'est ce qu'elle a fait. Son livre est une chronique inoubliable des années 60, 70 et 80, depuis son enfance dans les banlieues de Baltimore jusqu'aux très hypes soirées new-yorkaises, en passant par le quartier de Haight-Ashbury période hippie, le tout assaisonné de pas mal de drogue, de sexe et d'alcool.

    Ajouter au panier
    En stock
  • La fin des années 1970 est difficile pour Leonard Cohen. Deuil de sa mère, séparation d'avec la mère de ses enfants, approche de la cinquantaine. Il opère alors un retour au judaïsme et explore sa relation à l'Éternel, tout en se méfiant de toute religion qui prétendrait à l'exclusivité.

    L'écriture des psaumes l'amène à « renoncer à sa petite volonté » pour entrer dans un dessein plus grand, beaucoup plus grand, qui permet une réunification de l'être en réparant ce qui a été brisé. Il se sauve ainsi du désespoir, et souhaite que ses psaumes en fassent autant pour ses lecteurs.

    Les psaumes contemporains de Book of Mercy (Livre de la Miséricorde) chantent la plainte humaine et passionnée d'un homme à son Créateur. Ancrés au coeur du monde moderne, ces poèmes résonnent avec une tradition de dévotion plus ancienne, biblique notamment.

  • La chanteuse du groupe Blondie revient sur son parcours professionnel et personnel dans l'univers du rock new-yorkais.

  • Avant d'y exploser, l'info bute dans sa tête comme un vieux diamant sur le sillon d'un vinyle rayé. Alex Bleach, ce pote percuté par le succès, est mort...
    Une question bassement pragmatique taraude Vernon : qui va payer son loyer ?
    Fusion synesthésique de la musique, du dessin et des mots, Vernon Subutex est un chef-d'oeuvre à quatre mains par le duo le plus rock de la littérature dessinée.

  • Un panorama complet et inédit de la culture underground new-yorkaise des années 50 à 70 (musique bien sûr, mais aussi théâtre, happenings, peinture et cinéma). 

  • Le critique Jon Savage a compilé ici pas moins de trente années d'entretiens avec les membres du plus mystérieux quatuor du punk : Joy Division.
    Complétées par de multiples anecdotes récoltées auprès de l'entourage du groupe, ces interviews nous font pénétrer dans l'intimité d'un parcours individuel et collectif, une histoire qui s'écrit tandis qu'elle s'énonce.
    Elles évoquent la destinée tragique de Ian Curtis, parolier de génie, figure à jamais mythique de la scène musicale anglaise et qui continue dans ces pages à exercer son magnétisme légendaire. En arrière-plan, c'est aussi les contours d'une ville qui se dessinent, Manchester, qui a entièrement façonné ces musiciens. La vivacité de la langue orale ressuscite un groupe, dont la réunion aura été aussi accidentelle qu'extraordinaire.

  • Chanteur halluciné pour initiés mais connu du grand public, acteur césarisé, collaborateur des rappeurs, Philippe Katerine est devenu incontournable ces 15 dernières années sans jamais ne rien perdre de son authenticité. Il n'a pas eu à s'adapter à son public car, progressivement, c'est son public qui s'est adapté à lui. Qu'est-ce qui a fait que Philippe Blanchard, jeune vendéen à la timidité maladive, qui dessinait des Jésus en érection pendant les cours et se faisait appeler Poubelle , se mette à composer un disque, en 1992, sous le pseudonyme de Katerine ? De ses débuts dans la Nouvelle chanson française, à la reconnaissance du public avec son tube « Luxor, j'adore » en 2005, Katerine se raconte à Thierry Jourdain dans cette biographie passionnante et décalée.

  • Il ne fallait pas moins de 752 pages pour décrypter, analyser et expliquer l'intégralité des chansons des Rolling Stones, qui ont puissamment marqué l'histoire de la musique.
    Le 7 avril 1962, Brian Jones rencontre Mick Jagger et Keith Richards au Ealing Club de Londres. Un an plus tard, avec Ian Stewart, Bill Wyman et Charlie Watts, les Rolling Stones sont prêts à entrer dans la légende avec l'enregistrement de leur premier single...
    De Come On (1963) à Blue & Lonesome (2016), les Rolling Stones ont produit 365 chansons, réunies sur des albums et singles mythiques, constituant une oeuvre parmi les plus abondantes et innovantes de l'histoire de la musique. La genèse des morceaux, leur réalisation, les instruments utilisés, les lieux d'enregistrement, les musiciens, producteurs, ingénieurs du son ayant participé à l'aventure, les classements dans les hit-parades : Les Rolling Stones, la totale est une plongée au coeur de la musique et du mythe Rolling Stones, grâce à mille et une anecdotes sur cette formidable saga, accompagnées d'une illustration riche et saisissante !

empty